© 2015 USEP Paris DSCN0070

Les apprentis kinballeurs

Temps Scolaire

Jeudi 21 mai 2015 

Les apprentis kinballeurs

A votre avis, quelle est la taille d’un ballon de Kinball ? Un mètre vingt-deux ! Et c’est plus grand que les élèves de maternelle que nous sommes allés voir jouer ! Les animateurs de l’USEP ont donc adapté ce sport collectif venu du Canada pour les kinballeurs apprentis, qui ont été répartis en ateliers.

Le but du jeu, c’était de s’entrainer pour le vrai jeu de Kinball, mais sans les règles et la stratégie car c’est un peu trop compliqué quand on est en maternelle et qu’on débute.

Il y avait « Un, deux, trois Kinball ! » C’est comme « Un, deux, trois, Soleil », sauf que tous les joueurs d’une équipe doivent toucher le ballon quand l’animateur se retourne.
Sur un autre atelier, il fallait arrêter un ballon qui roulait. C’était assez difficile car il ne faut pas tous arriver du même coté, sinon on ne fait que cet énorme ballon de tissu encore plus loin.

Petits par la taille, grands par l’esprit

Ce que nous avons compris en observant les enfants des écoles de la rue Olivier Métra, c’est qu’au Kinball, on ne peut pas « jouer perso ». Il faut réussir à tenir en l’air un ballon très capricieux : il est très léger mais aussi très gros (même pour des CE2 comme nous) et il rebondit beaucoup. « C’était difficile d’attraper le ballon, mais c’était rigolo d’essayer », nous a raconté Adam, 6 ans, de l’école Olivier Métra. Tout seul ou à deux, c’est presque impossible, et tous les joueurs de l’équipe sont obligés d’être autour du ballon pour pouvoir gagner. « La principale qualité pour jouer au Kinball, c’est l’état d’esprit », nous a expliqué Niels, un animateur qui joue à ce sport dans la vraie vie.

A part Niels, il n’y avait aucun vrai kinballeur dans l’immense gymnase Bretonneau. Pourtant, la première fois que le maître nous a parlé de couvrir un événement sportif, on imaginait interviewer des professionnels. Certains reporters étaient très surpris de ne voir que des jeunes débutants. Mais pour leur âge, ils se débrouillaient très bien et étaient heureux de jouer.

Ces enfants sont loin d’avoir le niveau des pros que nous avons vu en vidéo, certains avaient même perdu leurs chaussures, mais ils ont fait un travail de champions ! Ils étaient attentifs et ont très vite compris que l’esprit d’équipe était obligatoire. Ils suivaient bien le jeu de l’oie de l’alimentation, et savaient très bien comment se nourrir pour faire du sport. On aurait dit de vrais pros.

Entre chaque jeu, les enfants buvaient beaucoup.

Mais nous ne savons pas si c’est parce qu’ils suivaient les consignes d’hydratation du jeu de l’oie, ou simplement parce qu’ils avaient très soif.

Quizz :

Avez-vous bien suivi ?

- Quelle est la taille en centimètres d’un ballon de Kinball ?

- A quoi servait le jeu de l’oie ?

- Qui était le seul pro du gymnase ?

Les Jeunes Reporters de la classe de CE2 de M. Cholet de l’école 10 rue de Clichy (75009)

Partager

Lire un autre Article

Poster un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ni partagé. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*